Le parcours de Thierry Henry

Profil du joueur

Thierry Henry est l'un des joueurs les plus exceptionnellement talentueux de la dernière décennie. Étant passé du jeune inexpérimenté qui a été le meilleur buteur au cours du triomphe de la France à la coupe du monde 1998, au rang de capitaine de son équipe et de meilleur buteur de tous les temps, dépassant ainsi le grand Michel Platini, Henry est une icône française.

Ayant émergé de la catégorie des jeunes de Monaco sous la tutelle d'un certain Arsène Wenger, le transfert de Henry à la Juventus a suivi où il jouait principalement en tant qu'ailier avec comme entraineur Carlo Ancelotti, avant que Wenger n'investisse 10,5 millions d'euros, pour prendre celui qu'il transformerait en l'attaquant le plus craint de toute l'Europe.

La victoire à l'Euro 2012 a été une consécration et Henry a été transféré du poste d'ailier à celui de buteur, gagnant ainsi le Double avec Arsenal avant de dominer la ligue au cours de l'année qui a suivi. Son club a enregistré un record de 228 buts en 377 matchs, avec les buts les plus spectaculaires et les matchs les plus inoubliables. Il a aussi signé un triplé à la finale de Highbury.

Toutefois, un évènement au Emirates Stadium en 2006 a signalé le début du déclin de Henry. Cet été-là, il a perdu aussi bien à la finale de la ligue des Champions qu'à la coupe du monde. Bien qu'il ait signé un nouveau contrat à Arsenal, en dépit du fort intérêt que lui portait le Barca, il a souffert de problèmes physiques et est finalement parti en Catalogne en été 2007, mettant ainsi fin a une excellente période en Angleterre au cours de laquelle il avait gagné deux titres, deux FA Cups et la récompense du meilleur joueur de l'année à cinq reprises.

À Barcelone, Henry gagnera finalement la ligue des champions qui lui avait échappé, en jouant un rôle dominant dans le remarquable triplé du Barca en 2008-2009. Cependant, l'année qui a suivi, il perdit de sa popularité et se lança dans un nouveau défi avec la MLS quelques semaines après la lamentable coupe du monde de la France.

Ses efforts avec les Red Bulls de New York lui ont permis de rejoindre le Major League Soccer Eastern Conference en 2010. Toutefois, en janvier 2011, il a eu une autre chance avec les Gunners, vu qu'il a été prêté à Arsenal pour deux mois. Son retour au club a eu lieu quelques semaines après que sa statue ait été érigée en dehors de l'Emirates Stadium, et son but contre Leeds United au cours de la FA Cup a été un moment inoubliable pour tous.

Le parcours de Thierry Henry à Arsenal restera à jamais gravé dans les mémoires, mais sa soif de gloire a continué avec son retour à MLS Eastern Conference en 2013, avec le MLS Supporters' Shield.